Patrick Lavallée

Patrick Lavallée, Cacouna, Bas-St-Laurent, (418) 605-1976

Je me présente, Patrick Lavallée, né avec une âme d’artiste en 1967 dans la région de St-Hyacinthe et maintenant de Cacouna.

Je suis un passionné d’art populaire, ethnologue de cœur, passionné d’histoire du Québec, de nos racines et des légendes. Ces légendes qui ont jeté le drap de mystère sur notre histoire, sur les soirées et sur notre enfance à l’époque où les gens priorisaient le «parlage» au «pitonnage».

Je passe donc par le «gossage» d’art populaire pour créer des scènes découlant de mes passions. L’art populaire est pour moi un art identitaire, une forme de militantisme de la fierté de ce que nous sommes.

Autodidacte rêveur de «gossage» naïf, sans règle et sans dogme de la beauté sauf celle du cœur et des yeux. L’art populaire m’a interpellé dans une période de ma vie où je me cherchais, sans trop savoir ce que je faisais, ni pourquoi je le faisais. Mais chose sûre, j’écoutais mon cœur, j’écoutais ce qui me faisait vibrer.

Mon côté imaginaire et créatif est très présent dans ma vie et dans l’approche de celle-ci. J’ai toujours deux ou trois pièces débutées et je complète celle qui me parle à l’instant présent, celle qui m’inspire. Je n’aime pas les plans et l’organisation méthodique, je suis mon cœur, mon instinct et ma créativité.

Je suis un «Esprit libre», quitte à aller nul part aux yeux des gens, au moins j’irai où bon me semble, là où ma création me mène.

J’ai quelques pièces qui sont maintenant dans des musées et j’ai moi-même mis sur pied un musée pour la mise en valeur de cet art de cœur. Je veux que cette forme d’art passe le temps, les époques et les modes, qu’elle ne s’assimile pas dans le temps.